missiontimotheemissiontimothee
banniere
webradio-kidswebradio-kids
banniere

ACCIMG

Est-ce qu’une erreur, une faute c’est comme un péché ?

Clique sur le bouton pour écouter le texte

Les termes que nous utilisons parfois dans notre langage ne sont pas toujours bien appropriés. Il y a bien une différence entre : une erreur, une faute et un péché, selon l’enseignement de la Bible.

 

Une erreur

Le dictionnaire nous donne plusieurs définitions :

  • C’est l’acte de se tromper ;
  • De tenir pour vrai ce qui est faux (commettre une erreur) ;
  • C’est un acte maladroit, regrettable…

 

Nous pouvons commettre une erreur sans intention de faire du mal. Par exemple une erreur d’addition peut être un manque d’attention, mais elle n’est pas forcément volontaire pour tromper quelqu’un, ce qui serait alors une faute ou de la tromperie.

Il y a un dicton qui dit « l’erreur est humaine ». Nous faisons tous des erreurs, elles sont commises bien souvent par négligence, par manque de connaissance, de sagesse ou d’un manque de discernement, elles sont involontaires. Nous sommes appelés à les reconnaître et à en retirer un enseignement pour apprendre et ne plus recommencer.

 

Une faute

Là aussi le dictionnaire a sa propre définition :

  • C’est un manquement à une règle, un devoir ;
  • Une manière d’agir qui manifeste un manque de prudence ;
  • La responsabilité de quelqu’un dans un acte coupable (l’accident est arrivé par sa faute).

 

En général la faute engage notre responsabilité et met en évidence nos manquements. Même si nous ne mesurons pas toujours les conséquences que notre faute va engendrer, nous sommes bien conscients que notre action n’est pas bonne et juste.

 

Ce que dit la Bible de ces mots

Elle ne parle pas d’erreur qui soit condamnable, car elle est la marque de notre imperfection qui nous différencie d’avec Dieu qui est parfait et qui ne commet jamais d’erreur ! Par contre le mot faute se trouve dans les Écritures, il est associé au péché ou à l’iniquité. Avant la venue de Jésus et son sacrifice pour nos péchés, celui qui avait commis une faute (un péché) devait offrir un sacrifice de culpabilité.

« L’homme amènera pour sa faute à l’Éternel, à l’entrée de la tente d’assignation, un bélier en sacrifice de culpabilité. » (Lévitique 19:21)

« Tu mets devant toi nos iniquités, et à la lumière de ta face nos fautes cachées. » (Psaume 90:8)

 

En résumé

Nos erreurs nous rappellent que nous ne sommes pas parfaits, il nous faut les reconnaître avec humilité afin d’en tirer instruction pour notre vie.

Les fautes commises de façon consciente ou inconsciente sont considérées comme péchés, nous sommes enseignés par la Parole à les confesser devant Dieu afin de recevoir son pardon et sa grâce.