missiontimotheemissiontimothee
banniere
webradio-kidswebradio-kids
banniere

ACCIMG

Jésus dit : Je suis le pain de vie

Clique sur le bouton pour écouter le texte

Jésus poursuit son enseignement et parle de Lui comme étant « le pain de vie ».

Il est bien difficile de comprendre pourquoi Jésus dit cela, si nous ne savons pas dans quel contexte Jésus proclame cette Parole.

Une petite recommandation : Lorsque des versets de la Bible te semblent compliqués, il faut tout d’abord que tu lises ce qui précède et ce qui suit pour mieux saisir la pensée de ce qui est écrit.

Dans ce passage de l’Évangile de Jean Chap. 6:35, Jésus parle aux Juifs et leur dit à quatre reprises qu’Il est le pain de vie. Dans le contexte, Jésus rappelle aux Juifs, au verset 49, l’histoire du peuple de Dieu, comment ce peuple a été secouru lors de la traversée du désert qui a duré près de 40 ans. Ils ont pu subsister car six jours par semaine, Dieu envoyait chaque matin la manne (de petits grains, semblables à de la gelée blanche) pour nourrir son peuple. Sans ce pain tout le peuple aurait péri. Ce pain descendait du ciel comme un cadeau de Dieu pour Son peuple afin de lui conserver la vie.

Le pain et l’eau sont deux choses indispensables pour vivre, sans cette nourriture nous perdrions la vie ! Le pain communique la force au corps et le garde en vie. En disant « Je suis le pain de vie qui est descendu du ciel » (v.41). Jésus veut dire que Dieu l’a envoyé sur la terre pour nous donner la vie qui vient de Dieu, car comme sans pain il est impossible de vivre, sans Christ, « l’unique pain de vie » nous ne pouvons pas non plus avoir la vie de Dieu en nous.

Pour conserver cette image, nous pouvons dire que les hommes ont faim et soif de beaucoup de choses : d’honneur, de plaisirs, d’argent, de gloire, mais ils restent souvent sur leur faim, car rien ne peut véritablement rassasier le cœur et le faire vivre. Voilà pourtant ce que Jésus a dit :

« Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

Les juifs qui ont mangé la manne dans le désert sont tous morts, mais celui qui « mange » Jésus-Christ c'est-à-dire qui tire sa force de Lui, demeure éternellement. C’est là la grande différence entre la manne de l’ancien Testament et Jésus-Christ pour nous !

À l’époque les Juifs n’ont pas compris, ils se demandaient « Comment peut-il nous donner sa chair à manger ? ». Au verset 51, Jésus annonce qu’Il va donner la vie au monde (en mourant sur la croix). Nous savons aujourd’hui que Jésus veut que nous vivions de Lui, en tirant notre force de sa vie et non de notre propre cœur.

Apprenons ensemble à nous « nourrir » de Jésus-Christ, confions-nous sans cesse en Lui pour recevoir sa force, pour servir Dieu et aimer notre prochain !