missiontimotheemissiontimothee
banniere
webradio-kidswebradio-kids
banniere

ACCIMG

Jonas, chapitre 3

Clique sur le bouton pour écouter le texte

La semaine passée, nous avons vu comment Jonas, qui fuyait loin de Dieu, s’est retrouvé dans le ventre d’un grand poisson durant trois jours. Dieu a eu pitié de lui et l’a sauvé de la noyade. Vous vous souvenez ? Dans le ventre du poisson Jonas se repent de sa désobéissance et le poisson le rejette sur le rivage.

 

Nous retrouvons Jonas qui, cette fois-ci, va à Ninive. Ninive est une ville extraordinairement grande, car il faut trois jours pour la traverser.

Durant toute une journée, il va marcher en annonçant aux habitants : « Dans quarante jours, Ninive sera détruite ! ». Dieu veut avertir les gens de Ninive par la bouche de Jonas. Dieu nous avertit aussi au travers de sa Parole et des réunions…

Dés que les gens de Ninive entendent ces paroles, ils réagissent car ils croient l’avertissement de Dieu et pensent qu’Il a le pouvoir de détruire la ville. Les habitants de cette ville croient que ce drôle de personnage qu’est Jonas, leur dit la vérité. Une chose incroyable se produit alors, ils décident de ne plus manger et de s’habiller comme pour un deuil. Tous réagissent du pauvre au riche jusqu’aux animaux. Cette façon de faire montre qu’ils se repentent de leur méchanceté.

Puis le roi et ses ministres donnent cet ordre : « Criez dans la ville ces paroles : “Il est interdit aux habitants et aux bêtes, bœufs, moutons et chèvres, de manger et de boire ! Tout le monde doit mettre des habits de deuil, les gens et les bêtes ! Chacun doit crier vers Dieu de toutes ses forces. Chacun doit abandonner sa mauvaise conduite et arrêter les actions violentes qu’il fait ! Qui sait ? Dieu changera peut-être d’avis. Il abandonnera sa colère contre nous, et nous ne mourrons pas.” » (versets 7 à 9).

Dans leur cœur et leur conscience ils n’ignoraient pas que leurs actions étaient coupables, ce qui fait que le message de Jonas n’était pas une nouvelle révélation mais une confirmation de ce qu’ils craignaient.

 

Les gens de Ninive croient aussi que s’ils s’humilient, Dieu leur fera grâce. Malgré la menace terrible qui pèse sur eux, ils ne baissent pas les bras, ils espèrent dans la bonté de Dieu. Nous avons souvent du mal à croire que Dieu nous veut du bien quand Il nous avertit des conséquences de nos péchés. Nous sommes découragés et révoltés comme si nous ne pouvions rien y faire, c’est comme une fatalité. Dieu dit qu’Il exauce ceux qui espèrent en sa bonté. Dieu ne veut pas que les hommes  meurent, mais qu’ils se repentent et vivent. Qu’ils croient en son amour et en l’œuvre de Jésus sur la croix.

Nous lisons dans le livre du prophète Joël (2:12 à 14) : « Le Seigneur déclare : Revenez vers moi de tout votre cœur, c’est encore le moment. Jeûnez, pleurez, chantez des chants de deuil ! Ce ne sont pas vos vêtements qu’il faut déchirer, c’est votre cœur qu’il faut changer. Oui, revenez vers le Seigneur, votre Dieu. Il est plein de tendresse et de pitié, patient, plein d’amour, et il regrette ses menaces. Qui sait ? Il regrettera peut-être sa décision et vous fera encore du bien ».

 

Quand Jonas a annoncé la Parole de Dieu, les gens de Ninive se sont repentis. Quand Jésus nous montre notre péché comment réagissons-nous ? Nous lisons ceci dans Matthieu 12:41 : « Les gens de Ninive ont changé leur vie quand ils ont entendu Jonas. Et il y a ici quelqu’un (Jésus) de plus important que Jonas ! ».