missiontimotheemissiontimothee
banniere
webradio-kidswebradio-kids
banniere

ACCIMG

L’histoire de Noé est-elle une image ? (Genèse 6:5-13)

Clique sur le bouton pour écouter le texte

Ainsi me fut posée cette question sur l’histoire de Noé lors d’une colonie.

 

Il est vrai que Dieu utilise parfois des images pour nous parler de choses qui nous dépassent, tant notre intelligence est limitée. D’autres fois, Il use d’images fortes pour marquer nos consciences endormies ou frapper l’imagination des générations futures.

 

Deux causes ont concouru au déluge : des pluies intenses durant 40 jours et les sources de la terre ou les mers et les océans qui furent ouvertes, selon le récit biblique. Ce qui représente des quantités d’eau extraordinaires.

Ce récit du déluge est confirmé par le prophète Ésaïe, par Jésus lui-même, par l’auteur de l’épitre aux Hébreux, par Pierre, pour ne citer qu’eux.

 

En Palestine, en Grèce, en Amérique, en Chine, … et dans bien d’autres pays répartis sur toute la planète, on retrouve un récit de déluge. Mêmes les géologues et les archéologues retrouvent des traces de cet événement universel. Ce qui prouve que ce n’est pas une image ou une légende. Tout cela nous confirme que le déluge est un événement bien réel et non une simple image.

 

Ce récit nous présente un Dieu unique, juste, patient et saint qui ne supporte plus la méchanceté, le péché des hommes et qui va détruire la terre et ses habitants. Mais il sauve Noé et sa famille qui ont eu confiance en LUI et qui ont obéi à ce que Dieu leur a demandé.

Noé a trouvé grâce aux yeux de Dieu en croyant en Lui. Noé est un simple homme très imparfait, comme la suite du texte nous le montre. Mais c’est par la foi qu’il fut sauvé du déluge. La vraie foi nous conduit à obéir, comme Noé, qui a cru que le déluge arrivait et il a construit l’arche selon les plans que Dieu lui avait transmis.

 

Comme Noé, nous pouvons être sauvés, non du déluge, mais de la mort éternelle en croyant de tout notre cœur que Jésus, le Fils de Dieu, est mort à notre place. La colère, le jugement de Dieu qui était sur nous s’est abattu sur Jésus à la croix.

Jean 3:36 : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. »

 

C’est pour cela que Dieu peut nous pardonner nos péchés et nous accorder gratuitement la vie éternelle.

Galates 2:20 : « […] je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. »

Éphésiens 2:8 : « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. »

Nouvelle fonctionnalité : les mots-clés

Mots-clés de la méditation actuelle

Arche, Déluge, Genèse 6:5-13, Jean 3:36, Galates 2:20, Éphésiens 2:8, Noé

Voir la liste des méditations