missiontimotheemissiontimothee
banniere
webradio-kidswebradio-kids
banniere

ACCIMG

Moïse - La rencontre

Clique sur le bouton pour écouter le texte

LA RENCONTRE

Moïse est resté longtemps dans le pays de Madian, C’est là qu’il épousa la fille de Jethro, prêtre de Madian. Faisant paître son troupeau, il vit un buisson en feu…

 

Lis Exode chapitre 3, versets 2 à 6.

« L’ange de l’Éternel lui apparut dans une flamme de feu au milieu d’un buisson. Moïse regarda et voici que le buisson était tout en feu et ne se consumait point… ».

Lis la suite dans ta Bible…

« N’APPROCHE PAS D’ICI, ÔTE TES SANDALES DE TES PIEDS ! »

Moïse, solitaire, loin de son peuple n’était pas abandonné dans ce désert aride. Dieu s’était souvenu de lui. Dieu se fait connaître quand Il veut, c’est ce moment qui restera à jamais gravé dans la mémoire de Moïse, et ce Dieu s’est montré si redoutable et cependant si proche.

Au moment où il ne s’y attendait pas, Dieu va lui parler pour la première fois d’une manière très personnelle à travers un buisson en feu.

Dieu appelle Moïse par son nom. En l’appelant Dieu montre qu’Il connaît celui à qui Il s’adresse, et attend une réponse : « Me voici ».

Intrigué, Moïse voulut s’approcher pour voir et comprendre ; c’est là que Dieu l’arrête et le tient à l’écart en lui parlant du milieu du feu : « Ne t’approche pas, ôte tes souliers de tes pieds ».

Jusqu’ici, Moïse ne connaissait de Dieu que ce qu’il avait entendu dans son enfance. Voilà que ce Dieu saint, le Dieu de ses pères lui parle d’une manière inattendue. Beaucoup de personnes pensent pouvoir chercher Dieu quand ils en auront envie. Ils essayent, par leur curiosité, de chercher à Le connaître. Nous voyons ici que Dieu tient à l’écart l’homme pécheur et ne lui permet pas de s’approcher pour voir.

Moïse était un homme comme nous, un homme pécheur ; il n’était pas digne de s’approcher de Dieu ni de se tenir dans sa présence. « Ôte tes souliers de tes pieds car le lieu où tu te tiens est une terre sainte ».

Nous non plus, nous ne sommes pas dignes de nous approcher de Lui à cause de nos péchés. Pourtant Dieu Lui-même, par amour, vient au-devant de nous.

« Je suis le Dieu de tes pères, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob ». C’est donc Lui, Celui dont ses parents lui avaient parlé, ce même Dieu qui avait parlé auparavant à Abraham, à Isaac et que Jacob avait aussi rencontré sur son chemin (tous ces récits nous pouvons les lire aujourd’hui dans la Genèse, le premier livre de la Bible). C’est aussi Lui qui se fait connaître à nous et qui se place sur notre route. C’est là que la crainte de Dieu a saisi Moïse qui se couvre le visage car il craint de regarder Dieu. Il venait d’entendre de ses oreilles celui dont on lui avait parlé. Cette rencontre-là était absolument nécessaire pour que Moïse connaisse son Dieu, le Dieu de son peuple Israël (Job 42:5).

  

Bien des siècles plus tard, Dieu s’est fait connaître encore comme le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ en faisant entendre sa voix du haut des cieux :

« Celui-ci est mon Fils bien aimé en qui j’ai mis toute mon affection : écoutez-le ! » (Matthieu 17:5).