missiontimotheemissiontimothee
banniere
webradio-kidswebradio-kids
banniere

ACCIMG

Mon copain de classe a un cancer ; je ne comprends pas !

Clique sur le bouton pour écouter le texte

Confronté à la maladie inattendue d’un ami, ou d’un proche, la plupart d’entre nous sommes envahis de questions qui peuvent aller de l’incompréhension à la révolte.

 

Comment Dieu peut-il permettre cela ?

Ce qui est certain, c’est que Dieu connaît toutes choses, et qu’Il aime chacune de ses créatures. Il y a beaucoup de choses que nous ne pouvons pas comprendre aujourd’hui, mais cela doit nous amener à venir à Jésus qui entend les prières.

Plusieurs récits de l’Ancien et du Nouveau Testament sont là pour nous encourager à nous approcher par la prière du trône de la grâce en vue d’être exaucés. La prière pour les malades et les malheureux fait partie de ce que le Seigneur attend de nous. Il est souvent plus facile de dire : « Je ne comprends pas… » ou « Ça sert à rien de prier ! » que d’ouvrir notre cœur et de prier simplement par amour pour ceux qui souffrent.

Dieu prend plaisir à la miséricorde ; Il aime que nous prenions soin de ceux qui passent par la souffrance.

Sans doute connais-tu le récit qu’on trouve dans Luc 5 où des hommes ont amené un paralysé à Jésus en le faisant descendre par une ouverture dans le toit de la maison. Jésus voyant leur foi, guérit le malade. La foi de ceux qui ont amené le malade a été remarquée par Jésus. Ils ont contribué à la guérison de l’homme paralysé en l’amenant à Jésus. Seul Jésus pouvait guérir.

Il est important de ne pas fermer son cœur lorsqu’on est en contact avec des personnes qui souffrent. Jésus donne les vraies compassions, Il nous aide à prier selon sa volonté ; Il fait de nous des amis pour ceux qui sont dans le malheur. « L’ami aime en tous temps et dans le malheur il se montre un frère » (Proverbes 17:17).

 

Il arrive parfois que ceux qui sont malades ou affaiblis voient leurs anciens amis s’éloigner loin d’eux et les abandonner à leur triste sort. C’est là une souffrance qui s’ajoute à la souffrance. Job, l’auteur du livre, a connu cela ; il écrit : « Mes amis m’ont oublié… »

Jésus lui-même, trahi par Judas restera seul face à ceux qui l’arrêtent. Tous les disciples prendront la fuite… Ces textes sont là pour parler à nos cœurs. Qui sera donc l’ami fidèle ? Christ a souffert seul pour nos péchés !

 

Nous sommes obligés de reconnaître que le véritable amour et la véritable fidélité ne se trouvent pas en nous. Toi aussi, viens à Jésus et demande-Lui de faire sa demeure dans ton cœur. Par son Esprit, toi aussi tu aimeras. L’amour et la fidélité sont donnés à ceux qui n’en avaient pas.

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et ton prochain comme toi-même. » (Marc 12:30)

Paroles partagées

La méditation de la semaine