missiontimotheemissiontimothee
banniere
webradio-kidswebradio-kids
banniere

ACCIMG

Nous voulons savoir pourquoi les choses nous arrivent. Mais y a-t-il toujours une réponse ?

Clique sur le bouton pour écouter le texte

Avant que l'homme s'éloigne de Dieu la question ne se posait pas.

Il n'y avait ni mort, ni peine, ni souffrance, ni rien de ce qui nous afflige aujourd'hui. Dieu avait disposé toutes choses pour que l'homme puisse mener une vie parfaite. Après avoir créé l’homme, en effet, « Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon ». (Genèse 1:21)

L'homme ne pouvait donc que contempler l'œuvre de Dieu, et s'il avait des questions, ça ne pouvait être que sur les merveilles et le mystère de la création. Et toutes les réponses qu'il pouvait attendre, il les avait alors en écoutant Dieu lui parler.

Mais dès que l'homme a ouvert son cœur au péché, il s'est égaré loin de Dieu.

Les hommes sont alors tombés sous l'autorité de Satan, le « père du mensonge ». Séparés de Dieu, morts pour Lui, ils ont perdu la juste compréhension de toutes choses, comme nous le lisons dans Romains 1:21 : « … ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres ». Voilà pourquoi la Bible déclare: « Nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu ; tous sont égarés, tous sont pervertis (…) » (Romains 3:11)

Dieu n'écoute pas l’homme éloigné de Lui par le péché.

Tu peux lire dans Ésaïe 59:1 : « Non, la main de l’Éternel n’est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre. Mais […] ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter. »

Tant que le péché nous sépare de Dieu, nous ne pouvons attendre de Lui des réponses à nos questions. Et notre intelligence, elle-même, faussée par le péché, ne nous permet pas de comprendre par nous-même.

La première chose que la Bible nous révèle dans le Psaume 32:10, c’est que « beaucoup de tourments sont la part du méchant (c’est-à-dire de celui qui est séparé de Dieu par son péché) ».

Jusqu’à ce qu’il se laisse attirer à Dieu pour être sauvé, il ne peut pas comprendre que la plupart de ses détresses sont les conséquences de son péché. Il ne peut pas non plus savoir que c’est le moyen que Dieu emploie pour le pousser à chercher son secours et à crier à Lui pour être sauvé.

Pour que Dieu réponde à nos interrogations, il nous faut être réconciliés avec Lui.

En effet, Dieu a envoyé Jésus-Christ dans le monde pour payer le prix de nos péchés à notre place, et nous en purifier, afin de nous pardonner et de nous réconcilier avec Dieu. Alors « Si vos péchés sont comme le cramoisi, nous dit la Bible, ils deviendront blancs comme la neige » (Ésaïe 1:18), car : « le sang de Jésus, le Fils de Dieu, nous purifie de tout péché […] » et « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » (1 Jean 1:7 et 9)

Pardonnés, purifiés, nous pouvons recevoir Jésus-Christ dans notre cœur.

C’est par le Saint-Esprit que Jésus-Christ vient alors habiter en nous, et nous parler de la part de Dieu à travers sa Parole, la Bible, car c’est le Saint-Esprit qui peut, seul, nous faire connaître la vraie sagesse, celle de Dieu et nous faire comprendre ce que Dieu veut que nous comprenions : « Les choses cachées sont à l’Eternel, notre Dieu; les choses révélées sont à nous et à nos enfants » (Deutéronome 29:29).

Il y a donc des « choses cachées » et des choses révélées répondant à nos questions

Comment l’enfant de Dieu doit-il réagir devant les choses cachées ?

Dieu est tout-puissant et pourrait éviter à ses enfants toute difficulté et toute souffrance. Mais s’il les permet c’est dans le but de les enrichir.

À travers notre épreuve, Dieu peut chercher à nous éclairer par sa Parole sur tel péché qui en est la cause.

Il peut aussi vouloir nous apprendre à mieux le connaître, à nous attendre à son secours, à sa consolation, nous apprendre à nous abandonner à son amour, même sans comprendre, pour que nous puissions mieux découvrir combien Il prend soin de nous au moment qu’Il a décidé et qui est le meilleur : « Recommande ton sort à l’Éternel, mets en lui ta confiance, et c’est Lui qui agira. […] Garde le silence devant l’Éternel, et espère en lui » (Psaume 37:5 et 7).

Alors, si tu as reçu le Seigneur Jésus dans ton cœur, et si tu ne comprends pas pourquoi Dieu permet les difficultés ou les épreuves que tu peux traverser, n’oublie pas que « … toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. » (Romains 8:28)

Paroles partagées

La méditation de la semaine