missiontimotheemissiontimothee
banniere
webradio-kidswebradio-kids
banniere

ACCIMG

Pourquoi chanter des cantiques plutôt que chanter des chansons du monde ?

Clique sur le bouton pour écouter le texte

Dans l’église, les camps, à table en toutes sortes d’occasions les croyants chantent. Les rencontres commencent souvent par un bon moment de chants. Le chant a toujours une place importante dans la vie des chrétiens. Les chants sont aussi appelés cantiques.

 

Mais quelle est la différence avec les chansons qui passent à la radio ou sur internet, qui se vendent en CD ou fichiers mp3 ?

Il faut avouer que parfois les chants, non chrétiens, sont magnifiques, et les paroles et la musique nous touchent. Le choix est vaste et il y en a pour tous les gouts. Ils sont mêmes d’une très bonne qualité artistique. Ces chansons provoquent toutes sortes de sensations et donnent envie de danser. Alors pourquoi ne pas les chanter dans l’église, moyennant une petite adaptation si besoin ?

Moïse, Déborah, David, Asaph composèrent des chants qui exprimaient leur joie, leur confiance en Dieu, parfois leurs interrogations et leur témoignage. Ces chants nous touchent car c’est la Parole de Dieu qui est transmise.

Les compositeurs, comme David, n’utilisaient pas les chants et les musiques des peuples idolâtres qui les entouraient. Ils se laissaient conduire par l’esprit de Dieu pour composer leurs chants. Nous comprenons que nous sommes en face de deux sources qui inspirent les chants ; soit Dieu ou le monde qui s’oppose à Dieu.

Dans la Bible, nous lisons : « Entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur » (Éphésiens 5:19). Au travers de ce passage, Dieu nous montre un moyen d’entretenir notre vie avec Lui, de Le connaitre. Ce qui inspire nos chants, c’est l’esprit de la grâce, l’esprit de Dieu. On ne mélange pas ce qui vient de Dieu et ce qui vient du monde, c’est de la profanation, c'est-à-dire qui est à l’opposé de ce qui est sacré. Celui qui a purifié son cœur et a reçu Jésus, pourra chanter de tout son cœur.

La musique et les chants ont toujours accompagné les fêtes païennes, les cultes aux faux dieux, aujourd’hui rien n’a changé. Nous vivons dans une bulle de musique et de chansons qui nous influence si facilement. Notre vie avec Dieu et la vie de l’église ne doit pas être contaminée par les chants de ce monde. Quand le mélange s’installe, la Parole de Dieu se voile et on s’éloigne de Jésus.

La Parole nous montre que nous devons prendre garde à ce que nous écoutons. Si j’écoute beaucoup de chansons du monde, mon cœur risque de se fermer à ce que Dieu me dit. Par contre les chants ou cantiques inspirés par Dieu nous font du bien, nous encouragent, nous consolent et nous instruisent.

Dans le ciel cette activité de chorale se poursuivra comme nous le lisons dans Apocalypse 5:9 : « Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant : Tu es digne de prendre le livre… ». Si tel est notre avenir, apprenons dès aujourd’hui à chanter des cantiques qui plaisent à Dieu et qui nous font du bien.

Je termine en vous laissant ce verset de Colossiens 3:16 « Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment ; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos cœurs sous l’inspiration de la grâce ».