missiontimotheemissiontimothee
banniere
webradio-kidswebradio-kids
banniere

ACCIMG

Épidémie, crainte ou confiance en Dieu…

Clique sur le bouton pour écouter le texte

Coronavirus, Covid-19, confinement, masques, se laver les mains, sont des mots, des phrases qui tournent en boucle sur les réseaux sociaux, à la télévision et dans les familles.

Tous les jours nous avons le décompte des personnes contaminées, des décès et de plein d’autres problèmes, c’est angoissant.

 

Que nous répond Jésus : « C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas... La vie n’est-elle pas plus que la nourriture et le corps plus que le vêtement ? Regardez les oiseaux du ciel : Ils ne sèment pas et ne moissonnent pas, ils n’amassent rien dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? » (Matthieu 6 versets 25 et 26).

Au début de cette épidémie c’était loin, en Chine. Il semblait que seules les personnes âgées étaient concernées, mais maintenant c’est en Europe, en France. Dans une grande insouciance, voire inconscience, des collégiens et des lycéens faisaient des concours à qui embrasserait le plus de personnes essayant ainsi de propager le virus pour que l’établissement scolaire soit fermé.

 

Que faut-il penser de cette épidémie ? Que faut-il faire ou ne pas faire en tant que chrétien ?

Grâce aux vaccins, à l’hygiène et aux progrès de la médecine nous avons oublié la peur des épidémies (sauf peut-être celle du Sida et de Ébola). Ce qui a marqué les esprits ces dernières années, ce sont les grandes catastrophes naturelles comme le tsunami de 2004. Mais les grandes épidémies font partie de l’histoire des hommes.

Les croyants de tous les temps y ont été confrontés : les israélites en Égypte, David durant son règne, … et même Luther, le réformateur, qui a vécu une grande épidémie de peste qui a sévi dans toute l’Europe.

À cette occasion Martin Luther a écrit quelques conseils qui restent d’actualité. Je le cite : « Je demande à Dieu par miséricorde de nous protéger. Ensuite, je vais désinfecter, pour aider à purifier l’air, donner des médicaments et les prendre. J’éviterai les lieux, et les personnes (confinement), où ma présence n’est pas nécessaire pour ne pas être contaminé et aussi infliger et affecter les autres, pour ne pas causer leur mort par suite de ma négligence… »*.

David écrit dans le Psaume 91, verset 5 : « Tu ne craindras… ni la peste (qui symbolise les épidémies) qui marche dans les ténèbres, ni la contagion qui frappe en plein midi ».

Au travers de sa Parole, Dieu nous dit de ne pas être dans la crainte face aux épidémies, mais de nous confier en Lui. Jésus nous donne sa paix pour que nos cœurs ne se troublent pas (Jean 14:1). La confiance en Dieu et en ses promesses ne doivent pas nous pousser à mettre notre vie et celle des autres en danger.

Daniel et ses amis ont vécu des situations catastrophiques et ils ont expérimenté la délivrance du « Dieu qui change les temps et les circonstances » (Daniel 2:21). Ils se sont confiés en Dieu et ils ont agit avec sagesse comme tu peux le lire dans le deuxième chapitre du livre de Daniel.

Dans ces temps si particuliers, cherchons les choses importantes : le royaume de Dieu et la vie qui est en Jésus-Christ. Ces situations exceptionnelles sont aussi là pour que notre foi ne soit plus théorique, mais pratique et affermie. Prenons du temps pour lire la Bible et prier Dieu.

 

 

* Œuvres de Luther, volume 43 p. 132 la lettre « Que l’on puisse fuir une peste mortelle » écrite au révérend Dr. John Hess.